Le Gouvernement argentin remercie tous les quelque 3800 participants à la IVème Conférence mondiale sur l'élimination durable du travail des enfants. Nous exprimons notre gratitude à l'Organisation internationale du Travail pour tout le soutien et l'assistance fournis dans le cadre de la préparation et du déroulement de cet événement, au cours duquel un consensus et des solutions durables ont été discutés afin d'éradiquer le travail des enfants et le travail forcé dans le monde entier et de créer des emplois décents pour tous, en particulier pour les jeunes.

Nous sommes fiers de la présence de délégations tripartites de plus de 100 pays, dont 45 ministres d'État. Nous sommes également reconnaissants aux autorités nationales, provinciales et municipales de l'Argentine et aux organisations internationales, ainsi qu'aux organisations importantes de la société civile, à la presse spécialisée, au monde universitaire et aux jeunes.

Les débats respectueux et fructueux qui ont eu lieu aujourd'hui dans le cadre de la Conférence ont pour corollaire la Déclaration de Buenos Aires, un instrument qui guidera, au cours des quatre prochaines années, tous les efforts sur les questions abordées et les engagements pris par les différents États de progresser résolument vers la cible 8.7 des Objectifs de Développement Durable.

Nos plus sincères félicitations à tous les intervenants, qui ont illustré tous les participants avec leurs présentations, donnant qualité et pertinence aux débats des panels thématiques. Nous soulignons le travail de tous les commanditaires qui ont soutenu l'événement avec d'autres voix et qui ont tenu leurs sessions spéciales.

Soulignant la fierté de vous avoir reçu dans notre pays et espérant vous rencontrer bientôt, nous vous adressons nos meilleurs voeux.